Du 16 Aoû 2014 au 27 Aoû 2014 (inclus) 2ème Edition des Jeux Olympiques de la Jeunesse Du 19 Aoû 2014 au 01 Sep 2014 (inclus) Championnats Panaméricains seniors 2014 Du 21 Aoû 2014 au 24 Aoû 2014 (inclus) Championnats des USA Du 21 Aoû 2014 au 24 Aoû 2014 (inclus) 2014 U.S. Gymnastics Championships - Pittsburgh Du 25 Aoû 2014 au 31 Aoû 2014 (inclus) Russian Cup 2014
La date/heure actuelle est Jeu 21 Aoû 2014 23:59
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Peut-on réellement concilier vie professionelle et passion?

Il y a moins d'1 an
Options
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
~Hello !

Je fais un petit retour sur le forum, je n'avais pas vraiment de temps avant avec tous ce dont je dois faire. BREF avec toutes mes questions qui ne cesses de s'accumuler, je ne connais qu'ici pour avoir des réponses, des vraies !

Ce message est important pour moi, mais pas seulement : si je vous demande de l'aide c'est aussi pour que ma chère Maman (son avis est très important à mes yeux) ai d'autres avis que le mien... car je suis actuellement à la Fac en première année de Licence Information et Communication et cela ne me convient pas à vrai dire. A côté de ça je suis animateur initiateur diplômée en gymnastique petite enfance (3ème année consécutive) et GAF (poussines loisirs et compétitions/ 2ème année consécutive).


icon_arrow.gif Voici mes petites questions ... :


• Peut-on, selon vous, concilier vie professionnelle et passion ? Au sens où l'entrainement deviendrais son métier à part entière.

Serait-il préférable que je reste dans le domaine de la communication (ce qui me plait un peu plus je pense...) et d'ajouter après un diplôme tel que BPJEPS ou DE ? ou même moniteur/entraineur fédéral ou CQP ?

• Autre projet imaginable : s'occuper de la communication dans un club de gym (à mi-temps) et occuper la fonction d'entraineur (mi-temps) également ?

• Pensez vous qu'il y ai de l'avenir dans l'entrainement sportif ? Je veux dire, trouver un travail à temps plein et réussir à concilier une vie de famille à peu près correcte ?
(+) ma mère a peur que d'ici 15-20ans je ne sois plus en mesure d'entrainer, je veux dire physiquement parlant. Les parades nécessites quand même un bon conditionnement physique de la part de l'entraineur (et de ce côté je suis plutôt cassée de partout.....).


Je sais que mes questions sont un peu compliquées, mais je ne sais vraiment plus quoi faire à ce jour. Je dois prendre des décisions rapides, pour trouver des écoles de communication (IUT, BTS, etc) et/ou pour m'orienter vers l'entrainement sportif (STAPPS, BP ou DE, formations fédérales, etc). A la fac je ne travaille que le minimum, alors qu'à mes formations je me suis donné au maximum (major de promotion d'ailleurs l'année dernière).

Si vous avez pris le temps de tout lire et de répondre, je vous serais à tous éternellement reconnaissant d'éclairer ma lanterne !

Bonne continuation gymnique à tous,
Sportivement,
Joanne (club : ADG21 - Côte d'Or, Bourgogne).

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Modérateur
Roi des posts
Roi des posts
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 15 Fév 2005
Messages: 2462
Localisation: Lille
Juge: GAF niveau 3
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: F.F.G
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Service rendu Gentillesse, amabilité, serviabilité
×
[↑] ~Joanne a écrit:

• Autre projet imaginable : s'occuper de la communication dans un club de gym (à mi-temps) et occuper la fonction d'entraineur (mi-temps) également ?


Je pense qu'avant que les clubs avaient les moyens de payer des gens pour faire de la communication (même à mi-temps) les salaires des entraineurs ne seraient pas aussi bas aujourd'hui en France ...

Pour le reste je te réponds en MP dès que j'ai un peu de temps Wink

_________________
Alexia
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Modérateur
Seigneur des posts
Seigneur des posts
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 04 Sep 2005
Messages: 1986
Juge: GAF niveau 4
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Service rendu Gentillesse, amabilité, serviabilité Spécialiste jugement
Il faut savoir qu'il y a très peu d'entraineurs ne vivant que de la gym.
En général en plus, ces personnes ne s'occupent pas que de la GAF, mais aussi des loisirs, des baby, éventuellement du fitness, ou de l'acrosport...

Pour ce qui est de la vie de famille, d'après ce que disaient d'anciens entraineurs (ils le sont toujours, pas plus les miens), c'est pas toujours évident.
Une saison est longue et dès qu'elle comment les compétitions s'enchainent. Ils ont peu de WE libres et de vacances (souvent ils font des stages).

Ensuite, pour moi, je n'aimerais pas faire de ma passion mon métier. J'aurais trop peur que ça "gâche" ma passion. Mais après chacun son opinion.
Car quand c'est un boulot ça peut devenir une obligation et ne plus être un plaisir.

Je finirai juste par dire que bon, il y a quand même une différence entre passer l'initiateur de gym et ses exams à la fac. Wink

_________________
La chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Profil certifié
Posteur occasionnel
Posteur occasionnel

France   
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Mar 2012
Messages: 73
Localisation: 85
Fédération: ffg
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Participe aux news du site
• Peut-on, selon vous, concilier vie professionnelle et passion ? Au sens où l'entrainement deviendrais son métier à part entière.

Dans la mesure ou 35h dans une salle de gym, c'est du plaisir, pourquoi pas. Mais malheureusement, je le remarque chez nous, c'est assez contraignant pour les femmes quand les années passent car c'est bien connu, votre journée ne se termine pas en quittant votre travail (et en gym, c'est souvent 20h ou 21h). C'est aussi des stages pendant les vacances, des weekend de compétitions ect.
Mais si c'est votre passion, alors il faut y aller mais en connaissant les inconvénients.


Serait-il préférable que je reste dans le domaine de la communication (ce qui me plait un peu plus je pense...) et d'ajouter après un diplôme tel que BPJEPS ou DE ? ou même moniteur/entraineur fédéral ou CQP ?

Bonne idée, mais un DE c'est 2 ans donc il faut être disponible. Un CQP est plus facile à obtenir et donne droit à 10h rémunérées. Le plus simple, c'est sans doute de passer un monitorat puis d'entrainer quelques heures pour continuer à baigner dans la gym. Par contre, ce sera bénévolement. L'avantage, c'est que vous travaillez dans votre domaine (avec sans doute un salaire plus conséquent que celui d'un entraineur) et que le soir vous venez assouvir votre passion pour la gym.


• Autre projet imaginable : s'occuper de la communication dans un club de gym (à mi-temps) et occuper la fonction d'entraineur (mi-temps) également ?

Un entraineur à plein temps, pour un club, c'est en gros 23000€ chargé (hors subventions) c'est a dire entre 120 et 130 licenciés. Avec ce nombre de gyms, il est compliqué de dégager des heures pour autre chose que de la salle.
Mais trouver un club qui aurait besoin d'un mi-temps, c'est tout a fait possible puis de négocier un pourcentage sur les sponsors que vous pourriez trouver par exemple peut être une solution.
Vous pouvez aussi vous occuper de tous les dossiers de subventions et mettre en place des activités nouvelles, pourvoyeuses d'argent public (sport santé, sport famille ...). Cela peut intéresser certains clubs et donc les inciter à vous rémunérer pour cela.


• Pensez vous qu'il y ai de l'avenir dans l'entrainement sportif ? Je veux dire, trouver un travail à temps plein et réussir à concilier une vie de famille à peu près correcte ?
(+) ma mère a peur que d'ici 15-20ans je ne sois plus en mesure d'entrainer, je veux dire physiquement parlant. Les parades nécessites quand même un bon conditionnement physique de la part de l'entraineur (et de ce côté je suis plutôt cassée de partout.....).

Trouver du travail, aucun problème mais attention, il faudra être dispo pour tout (baby, loisir, perf mais aussi des fois gfl) Beaucoup de jeunes entraineurs ne voient que par la perf mais les clubs n'ont pas besoin de ça. Il faut être polyvalent et en être conscient pour ne pas être déçu.
Niveau santé, oui, c'est pas facile, le matériel est lourd, les parades nombreuses. A 45 ans, ça peut se ressentir.
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Dieu des posts
Dieu des posts

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 07 Oct 2004
Messages: 6475
Localisation: Tours
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Service rendu Traduction Spécialiste musiques de sol
×
[↑] GCRY a écrit:
Mais malheureusement, je le remarque chez nous, c'est assez contraignant pour les femmes quand les années passent car c'est bien connu, votre journée ne se termine pas en quittant votre travail (et en gym, c'est souvent 20h ou 21h)

Je suis juste choquée qu'en 2014 on puisse considérer comme un fait que c'est bobonne qui gère la maison et les enfants. Confused
Plus sérieusement, je pense que travailler dans le milieu de l'encadrement sportif, quel que soit le sexe, n'est pas propice à une vie de couple et/ou familiale harmonieuse, sauf si le conjoint et les enfants (quand il y en a) en font partie. J'ai connu des "familles" d’entraîneurs qui fonctionnaient bien (l'un entraîne, l'autre juge, la grand-mère tient la buvette, la gamine est dans l'équipe A, l'autre gamin en baby-gym.... vous en connaissez tous, je pense) ; mais il faut penser à son conjoint et ses enfants et assumer les choix professionnels faits.
Bon courage dans ta réflexion.

_________________
The future comes one day at a time. Abe Lincoln
Life is not about finding yourself, life is about creating yourself. George B. Shaw
"Just when the caterpillar thought the world was over, it became a butterfly."
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Modérateur
Seigneur des posts
Seigneur des posts
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 04 Sep 2005
Messages: 1986
Juge: GAF niveau 4
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Service rendu Gentillesse, amabilité, serviabilité Spécialiste jugement
Oui, tout à fait d'accord avec Isabelle!!!!!!!!!!!
On est au 21è siècle hein!!!!

_________________
La chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Profil certifié
Posteur occasionnel
Posteur occasionnel

France   
Sexe: Sexe:Masculin
Inscrit le: 11 Mar 2012
Messages: 73
Localisation: 85
Fédération: ffg
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Participe aux news du site
×
[↑] Isabelle T a écrit:
×
[↑] GCRY a écrit:
Mais malheureusement, je le remarque chez nous, c'est assez contraignant pour les femmes quand les années passent car c'est bien connu, votre journée ne se termine pas en quittant votre travail (et en gym, c'est souvent 20h ou 21h)

Je suis juste choquée qu'en 2014 on puisse considérer comme un fait que c'est bobonne qui gère la maison et les enfants. Confused
Plus sérieusement, je pense que travailler dans le milieu de l'encadrement sportif, quel que soit le sexe, n'est pas propice à une vie de couple et/ou familiale harmonieuse, sauf si le conjoint et les enfants (quand il y en a) en font partie. J'ai connu des "familles" d’entraîneurs qui fonctionnaient bien (l'un entraîne, l'autre juge, la grand-mère tient la buvette, la gamine est dans l'équipe A, l'autre gamin en baby-gym.... vous en connaissez tous, je pense) ; mais il faut penser à son conjoint et ses enfants et assumer les choix professionnels faits.
Bon courage dans ta réflexion.


Désolé, je ne parle pas de bobone et chez moi ça n'existe pas ! Des enfants, j'en ai 3 et je les gère seul. (sans doute pas toujours bien et on rentre dans des considérations personnelles)
Des entraineurs, célibataires ou séparées avec un enfants, il y en a 2 au club. Vous pouvez leur demander si la vie est toujours rose avec 1400€ par mois et des fins de journées rarement avant 20h (et on a essayé d'adapter leur planning et elles ont fait le choix de faire du péri scolaire pour finir plus tôt, ce qui est loin de leur passion pour la belle gym, croyez moi).
Il faut être conscient de tout ça avant de s'engager totalement dans la gym.
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Virtuose des posts
Virtuose des posts

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 15 Juin 2009
Messages: 1103
Juge: GAF niveau 2
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFgym
Récompenses :
Plus de 10 fichiers attachés
Pour faire entraineur, je pense qu'il faut vraiment le vouloir, que ce soit un premier choix, que ce soit vraiment ce que l'on veuille faire. Ce n'est pas comme faire de la gym toute la journée, pas du tout, j'en connais pleins qui ont d'ailleurs du arrêter de s'entrainer car ils n'avaient plus de temps pour et pourtant ils aimeraient continuer.
Ensuite, je vois de plus en plus souvent des entraineurs qui ont quand même pas mal d'années de travail derrière eux qui sont blasés... Ils ne se battent plus vraiment comme ils le faisaient au début, parce qu'ils en ont marre, c'est un travail contraignant avec des heures très contraignante, pour un salaire faible.
Comme il l'a été dit ils ne font pas que du haut niveau, il faut faire la gym pour les mamies/papy, les baby, les loisirs/école de gym...
Après si c'est ce que tu veux vraiment fonce, mais si tu hésite avec autre chose qui te plait aussi, fait bien le calcul du pour et contre. Et puis si tu veux entrainer, tu pourras toujours même en ayant un autre métier, ce sera en bénévolat par contre mais ça ne t'empêche pas d'entrainer des niveaux pas mal si tu passe le monitorat et l'entrainer fédéral.

_________________
anciennement lafolleestderetour79
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur expérimenté
Posteur expérimenté

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 10 Aoû 2011
Messages: 442
Je suis relativement d'accord avec tout ce qui a été dit sur le sujet et effectivement, c'est un métier usant physiquement et il est plus sûr d'un point de vue professionnel d'avoir entre les mains un métier plus classique et plus sécurisant; vu le marché du travail de nos jours et la crise économique qui touche notre pays.
Malgré tout, je ne suis pas d'accord sur le fait que le salaire d'un entraineur n'est pas valorisant. En effet, pour entrainer professionnellement, il fallait un BEES et maintenant un DE, or ces diplômes sont de niveau IV à l'échelle nationale cad niveau BAC. Et quand on regarde les offres d'emploi pour un niveau bac ( voire bac+2 ) et bien les propositions de salaires quelque soit la branche de métier, sont équivalent au SMIC voire un chouya plus donc aux alentours de 9,5 ou 10 Euros net/h.
Si je ne m'abuse, dans la convention collective du sport le mini pour un DE est 15 euros net/h ( Infos donnée par la présidente de mon club et à vérifier ). D'ailleurs, autour de moi tous les entraineurs sont payés à ce niveau de rémunération et la majorité plutôt 18 ou 19 euros net/h.
En gros avec 25h par semaine de travail en tant qu'entraineur, on perçoit l'équivalent d'un SMIC d'une personne qui travaille 35h par semaine comme secrétaire ou livreur par exemple.
Je parle en connaissance de cause et si c'était à refaire, et bien j'aurai quand même garder un métier-sécurité ( désolé pour l'expression, je ne trouvais pas les bons mots )
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Modérateur
Seigneur des posts
Seigneur des posts
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 04 Sep 2005
Messages: 1986
Juge: GAF niveau 4
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Récompenses :
Plus de 20 fichiers attachés Service rendu Gentillesse, amabilité, serviabilité Spécialiste jugement
Je n'habite pas en France et je vois de plus en plus d'entraineurs (et des bons, l'un entrainait en Pole Espoir GAM) venir travailler par ici, entre autres pour le salaire. Car en France, malgré un "bon travail" d'entraineur, ils n'avaient pas une très bonne qualité de vie.

_________________
La chute n'est pas un échec, l'échec est de rester là où on est tombé.
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
×
[↑] CrazyFairy a écrit:


Je pense qu'avant que les clubs avaient les moyens de payer des gens pour faire de la communication (même à mi-temps) les salaires des entraineurs ne seraient pas aussi bas aujourd'hui en France ...

Pour le reste je te réponds en MP dès que j'ai un peu de temps Wink





Je ne connais pas tout l'organisation de mon club mais nous avons des personnages du bureau qui s'occupe de toute la gestion admnistrative (trésorire, communication, responsables etc).. D'accord merci c'est gentil Smile

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
×
[↑] Aïnoa a écrit:
Il faut savoir qu'il y a très peu d'entraineurs ne vivant que de la gym.
En général en plus, ces personnes ne s'occupent pas que de la GAF, mais aussi des loisirs, des baby, éventuellement du fitness, ou de l'acrosport...

Pour ce qui est de la vie de famille, d'après ce que disaient d'anciens entraineurs (ils le sont toujours, pas plus les miens), c'est pas toujours évident.
Une saison est longue et dès qu'elle comment les compétitions s'enchainent. Ils ont peu de WE libres et de vacances (souvent ils font des stages).

Ensuite, pour moi, je n'aimerais pas faire de ma passion mon métier. J'aurais trop peur que ça "gâche" ma passion. Mais après chacun son opinion.
Car quand c'est un boulot ça peut devenir une obligation et ne plus être un plaisir.

Je finirai juste par dire que bon, il y a quand même une différence entre passer l'initiateur de gym et ses exams à la fac. Wink


Quand je dis la gym c'est en effet compétition mais aussi les loisirs, les compétitions, les tumbling (j'y réfléchis en ce moment...).

Je suis d'accord, j'ai peu que cela gâche ma passion mais je ne m'investis dans rien, hormis à la gym ...........

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
×
[↑] GCRY a écrit:
• Peut-on, selon vous, concilier vie professionnelle et passion ? Au sens où l'entrainement deviendrais son métier à part entière.

Dans la mesure ou 35h dans une salle de gym, c'est du plaisir, pourquoi pas. Mais malheureusement, je le remarque chez nous, c'est assez contraignant pour les femmes quand les années passent car c'est bien connu, votre journée ne se termine pas en quittant votre travail (et en gym, c'est souvent 20h ou 21h). C'est aussi des stages pendant les vacances, des weekend de compétitions ect.
Mais si c'est votre passion, alors il faut y aller mais en connaissant les inconvénients.


Serait-il préférable que je reste dans le domaine de la communication (ce qui me plait un peu plus je pense...) et d'ajouter après un diplôme tel que BPJEPS ou DE ? ou même moniteur/entraineur fédéral ou CQP ?

Bonne idée, mais un DE c'est 2 ans donc il faut être disponible. Un CQP est plus facile à obtenir et donne droit à 10h rémunérées. Le plus simple, c'est sans doute de passer un monitorat puis d'entrainer quelques heures pour continuer à baigner dans la gym. Par contre, ce sera bénévolement. L'avantage, c'est que vous travaillez dans votre domaine (avec sans doute un salaire plus conséquent que celui d'un entraineur) et que le soir vous venez assouvir votre passion pour la gym.

• Autre projet imaginable : s'occuper de la communication dans un club de gym (à mi-temps) et occuper la fonction d'entraineur (mi-temps) également ?

Un entraineur à plein temps, pour un club, c'est en gros 23000€ chargé (hors subventions) c'est a dire entre 120 et 130 licenciés. Avec ce nombre de gyms, il est compliqué de dégager des heures pour autre chose que de la salle.
Mais trouver un club qui aurait besoin d'un mi-temps, c'est tout a fait possible puis de négocier un pourcentage sur les sponsors que vous pourriez trouver par exemple peut être une solution.
Vous pouvez aussi vous occuper de tous les dossiers de subventions et mettre en place des activités nouvelles, pourvoyeuses d'argent public (sport santé, sport famille ...). Cela peut intéresser certains clubs et donc les inciter à vous rémunérer pour cela.


• Pensez vous qu'il y ai de l'avenir dans l'entrainement sportif ? Je veux dire, trouver un travail à temps plein et réussir à concilier une vie de famille à peu près correcte ?
(+) ma mère a peur que d'ici 15-20ans je ne sois plus en mesure d'entrainer, je veux dire physiquement parlant. Les parades nécessites quand même un bon conditionnement physique de la part de l'entraineur (et de ce côté je suis plutôt cassée de partout.....).

Trouver du travail, aucun problème mais attention, il faudra être dispo pour tout (baby, loisir, perf mais aussi des fois gfl) Beaucoup de jeunes entraineurs ne voient que par la perf mais les clubs n'ont pas besoin de ça. Il faut être polyvalent et en être conscient pour ne pas être déçu.
Niveau santé, oui, c'est pas facile, le matériel est lourd, les parades nombreuses. A 45 ans, ça peut se ressentir.



- Je pense que oui cela serait du plaisir, car pour le moment 10h le sont totallement et pour les stages 20h/semaine c'est pareil : que du plaisir ! J'aime pouvoir aider mes gymnastes à réussir ce qu'elles veulent entreprendre. Des fois les petites sont un peu dissipés, mais la séance d'après c'est oublié !


-BPJEPS et DE c'est 2 ans, mais je ne vois pas vraiment leur différence hormis leur niveau (3 et 4) et le fait qu'il y est écrit "animer et entrainer à plusieurs niveaux" en BP et "entrainer en perfectionnement sportif" en DE !?!
Si je choisis de faire le CQP je dois me trouver un autre travail en plus, donc continuer dans un autre domaine en parallèle... Je vais voir pour essayer de combiner les deux : travail (à savoir lequel maintenant) + une dizaine d'heures d'entrainements gym.

- Justement je ne vois pas que la perf vu que je suis déja sur du loisirs et de la baby également ! Niveau physique, si je fais attention ça devrait aller normalement...


Merci beaucoup pour ta réponse en tout cas !Smile

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
×
[↑] Isabelle T a écrit:
Plus sérieusement, je pense que travailler dans le milieu de l'encadrement sportif, quel que soit le sexe, n'est pas propice à une vie de couple et/ou familiale harmonieuse, sauf si le conjoint et les enfants (quand il y en a) en font partie. J'ai connu des "familles" d’entraîneurs qui fonctionnaient bien (l'un entraîne, l'autre juge, la grand-mère tient la buvette, la gamine est dans l'équipe A, l'autre gamin en baby-gym.... vous en connaissez tous, je pense) ; mais il faut penser à son conjoint et ses enfants et assumer les choix professionnels faits.
Bon courage dans ta réflexion.


Oh que oui ! Je travaille avec la famille Debauve donc je connais bien ! Oui en effet la réflexion est longue car j'adore l'entrainement mais si mes enfants finissent l'école a 17h, qui ira les cherche si leurs parents travaillent les deux, etc... Ce n'est pas facile de se décider à 18ans !

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Posteur régulier
Posteur régulier

France   
Sexe: Sexe:Féminin
Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 115
Localisation: 21 - Dijon
Entraîneur: Diplôme fédéral niveau 1
Fédération: FFGym
Récompenses :
Plus de 5 fichiers attachés
×
[↑] Estelle-F a écrit:
Pour faire entraineur, je pense qu'il faut vraiment le vouloir, que ce soit un premier choix, que ce soit vraiment ce que l'on veuille faire. Ce n'est pas comme faire de la gym toute la journée, pas du tout, j'en connais pleins qui ont d'ailleurs du arrêter de s'entrainer car ils n'avaient plus de temps pour et pourtant ils aimeraient continuer.
Ensuite, je vois de plus en plus souvent des entraineurs qui ont quand même pas mal d'années de travail derrière eux qui sont blasés... Ils ne se battent plus vraiment comme ils le faisaient au début, parce qu'ils en ont marre, c'est un travail contraignant avec des heures très contraignante, pour un salaire faible.
Comme il l'a été dit ils ne font pas que du haut niveau, il faut faire la gym pour les mamies/papy, les baby, les loisirs/école de gym...
Après si c'est ce que tu veux vraiment fonce, mais si tu hésite avec autre chose qui te plait aussi, fait bien le calcul du pour et contre. Et puis si tu veux entrainer, tu pourras toujours même en ayant un autre métier, ce sera en bénévolat par contre mais ça ne t'empêche pas d'entrainer des niveaux pas mal si tu passe le monitorat et l'entrainer fédéral.


Oui les entraineurs blasés je m'y connais, en effet ça a toujours été mon premier choix car mon investissement à été (et est toujours) de plus en plus important. Comme dit précédemment dans mon post, je ne souhaite pas entrainer QUE du haut niveau, j'aime énormément entrainer les loisirs (autant les 6-8ans que les 14-17ans), la baby (2-5ans), les pré-poussines (5-6ans), etc. Ce que j'aime dans ce métier, c'est le fait de pouvoir apprendre qqchose à qqn et les bases sont les très importantes pour la suite.
Justement à 18ans je ne sais pas ce que je veux faire, je ne sais plus, mais je veux rester dans le domaine de la gym (même si c'est que 10h/semaine) car tout le monde me le dit, ça se voit que j'aime entrainer. Après, trouver un boulot à côté ne sera pas mince affaire, si tenter je trouve ma voie rapidement......
Merci pour ta réponse en tout cas, elle m'a été constructive ! Smile

_________________
(...)
Mon club ♥
http://www.adg21.fr/
 
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Vous pouvez joindre des fichiers
Vous pouvez télécharger des fichiers
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group - mod01-2014-fullsize-1d
Traduction par : phpBB-fr.com
Site hébergé par http://www.haisoft.fr/
Copyright © Gymnet 1998-2014
Ce site est déclaré à la CNIL sous le numéro 1035880